• Préavis de grève ce lundi (TEC) et perturbations du rail

    "Certains travailleurs se présenteront donc avec retard ou ne seront pas en mesure d’arriver sur leur lieu de travail."

    Ont-ils droit à leur rémunération ?

    En principe, comme la grève est annoncée depuis plusieurs jours, on considère que le travailleur a pu prendre des mesures nécessaires pour arriver à temps au travail (article 27, 1° loi du 3 juillet 1978). Il n'a donc PAS droit à sa rémunération pour les heures perdues (arrivée en retard) ou pour la journée (s'il n'arrive pas au travail).

    "=>  Néanmoins, on agira avec « bon sens » et compréhension. Même en prenant toutes les dispositions qui s’imposent (ex. : départs avancés), le travailleur n’est pas toujours assuré d’arriver en temps voulu sur le lieu de travail. Il se peut également que le travailleur ne puisse pas du tout se rendre au travail en raison de l’impossibilité de prendre un autre transport en commun, d’utiliser un véhicule personnel, d’être pris en charge par un collègue ou encore de venir à pied.

    Remarque - Le travailleur qui ne veut subir aucune perte de rémunération peut, en accord avec son employeur, prendre un jour de congé ou de récupération."

    L'article de Partena: ici.

     

    « Talentomètre et PrimoscopeVotre avis m'intéresse »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :